Où bien manger à Rome?

27 août 2014

En s’éloignant un peu de la Côte d’Azur (mais seulement à 1h d’avion!), voici une petite escapade à Rome, avec deux restaurants qui constituent des valeurs sûres et qui vous permettront d’éviter les pièges à touristes dans deux quartiers très fréquentés!

Oste al Falcone  (50-60, Piazza dei Cappretari)

Situé juste derrière le Palazzo Madama dans le quartier politique de Rome (très beau quartier), l’accueil est professionnel, efficace et sympathique. J’y ai mangé deux plats typique de Rome: des rigatoni carbonarra et des « saltimbocca » (des sortes d’escalopes cuites avec du jambon). L’ensemble était excellent, arrosé d’un verre de vin rouge de la maison. C’est un peu cher: 12€ pour les rigatoni, 14€ pour les saltimbocca, mais c’est une valeur sûre si vous souhaitez manger en plein centre.

 Osteria Venerinahttp://www.osteriavenerina.it/ )

A deux pas du Vatican, dans un endroit où il est facile de tomber dans un piège à touriste, voilà une osteria que je recommande. Un service de qualité, souriant et prévenant, une cuisine maison succulente. Les lasagnes fraîches maison,  l’agneau aux pommes de terre (typique de Rome) sont excellents et les assiettes sont copieuses. C’était la deuxième fois que j’y allais: j’y retournerai volontiers encore à l’avenir!

Jardon

 

La Fripounière, à Roubion

10 juillet 2012

La Fripounière est située au col de la Couillole, non-loin de Beuil et Valberg. L’établissement est très facile à trouver: c’est le seul bâtiment (de pierre et de bois) au col. L’endroit est magnifique par beau temps, verdoyant, beau panorama avec le bon air de l’altitude en prime (1678 m).

La Fripounière est plus une table d’hôte qu’un restaurant: c’est au moment de la réservation – obligatoire – qu’il faut choisir le plat principal. Le patron prépare ainsi en fonction de la demande de la clientèle.  Et comme il prépare de gros morceaux (par exemple un gigot entier, excellent), il faut être plusieurs à commander le même plat pour certains choix.

Ce soir-là, nous étions 10. Dans le groupe, 5 ont choisi le lapin, accompagné de riz noir du Piémont. L’autre moitié du groupe a choisi le susnommé gigot et sa gigantesque poêle de pommes de terre sautées aux herbes. Très bonne cuisine, en qualité et en quantité, qui reste parfaitement digeste.

Le repas est à 29€. Il inclut une série de mémorables entrées: diverses charcuteries de Salers accompagnées de pain de seigle et de beurre artisanal, gaspacho, et petites girolles poelées à l’ail et aux herbes. Un régal.

En dessert, nous nous sommes reposés le palais avec des abricots cuits dans la verveine et accompagnés d’une glace à la vanille. Parfait pour la digestion.

Finalement, La Fripounière propose une cuisine très française et qui se distingue surtout par la qualité de ses matières premières. Tout est choisi minutieusement et ça se sent dans l’assiette.

Nous nous sommes promis d’y revenir. Je recommande chaudement.

Jardon

La Fripounière, 06420 Roubion

http://www.lafripouniere.com/

 

Chez Pipo, à Nice

10 janvier 2012

Chez Pipo est un petit restaurant niçois du quartier du port. C’est le lieu parfait pour goûter une véritable socca faite sur place – il suffit d’entrer pour la voir préparer. La part simple, d’une épaisseur généreuse est à 2€50, la part double à 5€.

Comme nous souhaitions manger rapidement et nous l’avons signalé en arrivant et le service, jeune, a été hyper rapide. C’est appréciable.

Nous en avons profité pour goûter la tapenade et l’anchoïade locale. Elles sont servies dans de petits raviers accompagnés de délicieuses fines tranches de pain grillé.

La salle intérieure est simple et chaleureuse, la terrasse extérieure est agréable. En prime, l’ambiance est sympathique, avec une clientèle qui mélange allègrement touristes et habitués.

Bref, je recommande!

Jardon

Chez Pipo, www.chezpipo.fr, 13 rue Bavastro, Nice

Nouveautés 2012

7 janvier 2012

Bonne année à tous! Je profite de ce début d’année pour faire un peu de ménage dans le blog. Quelques articles ont été mis à jour, d’autres carrément supprimés. Des liens vers les réseaux sociaux ont été ajoutés. En guise de bonne résolution, je promets d’ajouter de nouveaux articles plus souvent en 2012 :)

A bientôt,

Jardon M.

La Mordagne, à Sospel

17 août 2011

Un dimanche soir de juin, après une belle journée dans l’arrière-pays, nous décidons de nous arrêter à Sospel pour y dîner: presque tous les restaurants sont fermés. En nous baladant dans le village, nous tombons finalement sur une crêperie à l’aspect sympathique. Elle s’appelle la Mordagne.

Entendons-nous bien: il s’agit bien d’une crêperie, avec galettes, bolée de cidre et tout. Mais le cuisinier a grandement élargi son champ d’action et la carte propose par exemple de belles tartiflettes dont nos voisins de table semblent se régaler. Le plat du jour ce dimanche-là est une assiette de rognons de bœuf.

Nous restons classiques et nous choisissons, mon frère une galette jambon-oeuf-fromage (8€) et moi une galette champignons (6€) (préparés à l’ail), le tout accompagné d’un bon cidre brut (la bolée, 3€).

La salle en terrasse est fleurie et charmante. Bien remplie aussi: l’endroit semble avoir un certain succès (normal, presque tous les autres restaurants du village sont fermés) L’endroit est calme, la patronne sympathique, parfois un chat rode entre les tables. C’est un endroit reposant.

En dessert, je commande une crêpe chocolat-chaud-et-glace-à-la-vanille. C’est la déception: trente minutes après la commande, la crêpe n’est toujours pas arrivée. Comme il commence à faire frais sur la terrasse (il est 21h) et que nous avons encore de la route à faire, nous finissons par annuler le dessert et nous réglons la note. Dommage.

Malgré tout une adresse à retenir pour qui veut manger un morceau le dimanche soir à Sospel !

Jardon

La Mordagne, place Garibaldi, Sospel.

Sur la route de Madison, à Sophia-Antipolis

27 juin 2011

Petit restaurant tout simple installé dans le centre commercial récent des Templiers à Biot. C’est une crêprie qui s’est diversifiée. Elle propose, outre les traditionnelles galettes, un plat du jour (cassoulet, escalope milanaise etc) et des hamburgers. Surprise ! à la place du pain, ce sont 2 galettes qui forment le hamburger ! Etonnant, mais très bon (Hamburger Madison, 11€50). Le dessert du jour, ce midi-là, était un carpaccio d’ananas : une réussite (5€).

Le patron et la patronne sont sympathiques et hyper-dynamiques. On vient manger ici parce que c’est pratique : parking, proximité des commerces, et plein de gens qui travaillent aux alentours viennent ici à pied – un luxe à Sophia.

Ce n’est pas donné (5€90 pour la crêpe au chocolat fondue et glace à la vanille), mais ici on n’a jamais de mauvaises surprises.

Jardon

 

Sur la route de Madison, 200 av Roumanille 06410 BIOT

Le Café de Sophia, à Sophia Antipolis

3 avril 2011

C’est l’une des institutions de Sophia-Antipolis ! Installé place Sophie Laffitte, il propose pour 17€ un repas-buffet 100% à volonté.

C’est une appétissante cuisine familiale et préparée maison. Parmi les entrées on trouve d’excellentes quiches ainsi que des crudités et de la charcuteries. En plats, je me suis laissé tenter par le gratin dauphinois et le rosbif, mais on trouve beaucoup d’autres viandes, d’autres gratins, des salades etc. En dessert, la maison propose  tiramisu, crême au chocolat, ainsi qu’une délicieuse marmelade maison que je recommande tout particulièrement.

L’ensemble est présenté dans de grands plats dont certains semblent sortir directement du four, et dans lesquels chacun se sert. On mange ici à la bonne franquette, assis autour d’une table dans des chaises en plastique sur la terrasse. La majorité de la clientèle vient des entreprises des alentours, attirée par la situation idéale du restaurant au coeur de Sophia et par une bonne cuisine.

Je recommande chaudement !

Jardon

Le Café de Sophia, place Sophie Laffitte , 06560 Sophia-Antipolis

http://www.cafe-de-sophia.com/

Il Giardino, dans le vieil Antibes

29 mars 2011

Un nouvel article invité dans ce blog !

Je me suis rendue récemment avec deux amis dans un nouveau restaurant à Antibes : Il Giardino, rue Thuret. En passant devant, la déco est attirante, quelques personnes sont déjà attablées, nous décidons de tenter notre chance. Quelle erreur !

Je prends des spaghettis bolognaises, classiques, mes amis prennent des pizzas, assez banales.  Jusque-là rien d’extraordinaire mais ça va. Le patron a un humour lourd, qui passe assez mal auprès de nous.

En dessert nous prenons un fondant au chocolat et une tarte aux pommes avec une boule de glace vanille. Et là, surprise, le cuisinier s’est trompé et a échangé la sauce chocolat avec du vinaigre!! Quel délice!!!

Nous renvoyons nos plats en cuisine, sous le regard sceptique du patron et du cuisinier, qui n’acceptent de nous croire qu’après avoir goûté le sauce en question. Le moins que nous attendions étaient des excuses… elles ne sont jamais arrivées: le patron s’est contenté d’un vague « ça peu arriver! » Au moment de l’addition nous pensions bénéficier d’un petit geste commerçant : nouvelle déception, pas un centime de moins sur l’addition.

En bref, si vous voulez manger une bonne pizza à Antibes, tentez plutot La Famiglia ou Le Collier !

 

M&M’s

Le Vieux Couvent, à Vence

25 décembre 2010

Installé dans une belle salle qui fut une église, dans les rues pittoresques du vieux Vence, voila un restaurant qui propose une cuisine traditionnelle dans un cadre particulièrement élégant.

Un menu à 27€ propose entrée+plat+dessert. L’ensemble commence par une série d’amuses-bouche, dont un délicieux velouté de potiron.

En entrée, je choisis des filets de pintade sur un lit de lentilles tièdes, accompagnés d’une salade fraiche. Très bons, malgré une peau de pintade brûlée mais qui, heureusement, ne prête pas à conséquence. On continue par un succulent pied de cochon accompagné d’une purée façon pounti. C’est le genre de plat traditionnel qui régale toujours (quand il est bien fait, comme ici) et qui n’est pas si facile à trouver sur la côte.

En dessert, un pavé au chocolat maison, sorte de moelleux au chocolat dans lequel se niche un biscuit légèrement croquant, vient clore un excellent repas.

Nous étions trois à profiter un vendredi soir de ce très bon rapport qualité-prix. En prime, le service est impeccable.

Je recommande.

Jardon

La Ferme de Mougins, à Mougins

31 octobre 2010

C’est un restaurant un peu particulier, qui a gagné sa réputation grâce à de riches buffets à volontés: buffets d’entrées et de desserts.

Une formule à 24€ propose entrées à volonté et desserts à volonté. Le buffet d’entrées, toutes froides, propose des salades, des crudités, des fruits de mer, de la charcuterie. Les matières premières sont fraîches et de bonnes qualité. Le buffet de dessert propose moult gâteaux au chocolat, glaces et pâtisseries. Pendant que nous nous servions, la chef est venu ajouter quelques fruits qui furent les bienvenus pour équilibrer le tout :)

Pour 26€, on a buffet d’entrée + plat du jour + buffet de dessert. Mais avec cette formule, on ne profite pas vraiment des buffets: en se servant au buffet d’entrée, on se réserve pour le plat; en se servant au buffet de dessert, on n’a déjà plus faim.

Je ne recommanderais pas ce restaurant pour un repas entre amis ou en couple: le style correspond plutôt à ce qu’on attend pour un repas d’entreprise (nous y étions d’ailleurs  pour un repas d’équipe) ou en tout cas un repas dans un cadre professionnel (séminaire, banquets etc…). Salle immense, terrasse gigantesque, la Ferme de Mougins est facilement accessible depuis Sophia-Antipolis.

Jardon

12345